jeudi, juin 13, 2024
spot_img
AccueilTchadTchad : des sociétés civiles s'insurgent contre la privatisation de la SONACIM

Tchad : des sociétés civiles s’insurgent contre la privatisation de la SONACIM

Le collectif des organisations de la société civile du grand Mayo-Kebbi s’insurge contre la privatisation de la Société Nationale du Ciment (SONACIM) et revendique la rétrocession de 5 % de fonds sur les revenus issus des exploitations.

L’annonce a été faite ce samedi, 27 mai 2023, au cours d’une conférence de presse animée au centre Don Boscou de de N’Djaména.

Le président de l’association des jeunes pour l’animation et le développement rural (AJADR) M. Deuba Rodrigue Tchoke rappelle que de cela deux mois, les Organisations de la société civile de deux Mayo-Kebbi et de la Tandjilé avaient alerté l’opinion publique sur les manœuvres machiavéliques du gouvernement de vouloir privatiser la SONACIM pour des intérêts bassement égoïstes. En plus de la demande de rétrocession de 5% de fonds sur les revenus issus des exploitations des ressources conformément aux lois en vigueur.

Le collectif exige, par ailleurs, le versement des compensations financières aux paysans par la SONACIM qui s’élève à plus de 700 millions de Fcfa. Le paiement à la province de 2% de fonds de l’exploitation du calcaire depuis la création de cette société pour la restauration de l’environnement.

Les forces vives de deux Mayo-Kebbi et de la Tandjilé mettent en garde le gouvernement qui s’obstine à ne pas écouter la voix du peuple, qu’il assumera toutes les conséquences de cet endettement et trouvera le peuple sur son chemin. Les organisations des trois provinces invitent incessamment le président de la Transition pour barrer la route à un groupe des personnes à cause de leurs intérêts égoïstes sont prêtes à sacrifier les intérêts de la Province.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments