mardi, mai 21, 2024
spot_img
AccueilTchadTchad : l'armée tue 11 civils dans le Lac (LTDH)

Tchad : l’armée tue 11 civils dans le Lac (LTDH)

Tchad : 11 civils pendus par les éléments de l’ANT dans le Lac (LTDH) Les éléments de l’ Armée Nationale Tchadienne (ANT) en service dans le Lac ont procédé à la pendaison, le 22 janvier dernier, des onze paisibles citoyens dont quatre membres du comité d’autodéfense du village Barlkafom dans la sous-préfecture de Ngouboua/Département de Kaya, informe, dans un communiqué de presse, le président intérimaire de la Ligue Tchadienne des Droits de l’Homme (LTDH) Me Adoum Mahamat Boukar.

Il qualifie cette pendaison des exécutions sommaires et extrajudiciaires, les résultats des collectes d’informations à la disposition de la LTDH que les éléments de l’ANT sur instruction du Commandant de Régiment, Colonel Alhadji Brahim Alias Takoul-Takoul, les victimes ont été soumises à des actes de tortures après leur arrestation et détention au camp militaire pendant dix-sept jours.

Après leur exécution par pendaison, les corps des victimes ont été enterrés clandestinement dans un charnier, alerté par l’attroupement et les cris des hyènes, les parents des victimes ont découvert cinq corps dévorés. Les six autres ont été exhumés et inhumés dans un cimetière du village sur autorisation dudit Commandant de Régiment, renseigne, Me. Adoum Mahamat Boukra.

Depuis l’apparition du phénomène de Boko Haram dans la province, les éléments des forces de défense et de sécurité en intervention, soumettent en toute impunité la population civile, arbitraires, détentions illégales, tortures, traitements inhumains et dégradants, extorsions des biens, exécutions sommaires et extrajudiciaires et viol.

Le Président intérimaire de la LTDH, maître Adoum Mahamat Boukar rappelle que le Tchad a ratifié plusieurs conventions qui interdisent ces actes, toutes sortes d’exactions, arrestations.

La LTDH exprime son indignation face à ces pratiques qui relèvent d’un autre âge, promet à l’opinion la publication d’un rapport détaillé sur ce massacre dans un bref délai.

De ce qui précède, la LTDH exige du Gouvernement la poursuite des auteurs et leurs complices afin que justice soit rendue. Par ailleurs, la LTDH demande une enquête indépendante et impartiale pour faire toute la lumière sur les violations graves des droits de l’Homme en lien avec la lutte contre le terrorisme au Tchad.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments