dimanche, juillet 21, 2024
spot_img
AccueilTchad#Tchad : La COP attire l'attention du CMT sur la situation sociopoltique

#Tchad : La COP attire l’attention du CMT sur la situation sociopoltique

Dans un communiqué de presse signé ce 12 avril 2022, le coordonnateur porte-parole de la Convergence des Organisations Potitiques (COP) Salibou Garba dénonce la dégradation de la situation sociopolitique et économique que vit le Tchad.

Sur le plan social, d’après Salibou Garba, la situation est intenable en cette période de canicule et de ramadan. Selon lui, les populations broient déjà du noir du fait de la précarité de leurs conditions de vie et du stress permanent.

Politiquement, pour Salibou Garba, la situation reste caractérisée par des déclarations inconsistantes du pouvoir eu égard aux engagements pris devant la nation et la communauté internationate. Un bilan fantaisiste et erroné a été présenté pour tenter de masquer l’amateurisme de l’exécutif, sa gestion familiale et clanique de l’État et ses errements dans l’organisation d’un dialogue véritablement national inctusif et souverain.

Tout laisse penser que les schémas des dialogues de 2018 et 2020 restent vifs dans les esprits comme mode de confiscation du pouvoir. Alors que les luttes de clans sont vives au sommet de l’État, que les dysfonctionnements institutionnels et autres incohérences dans la gestion des affaires publiques sont légion, que les incompatibilités au sein du clan se multiplient et s’amplifient, le président de la Transition voudrait renier ses engagements et opérer un autre coup de force pour se maintenir dans l’illégalité et l’illégitimité. « Les forces vives n’auront de choix que de se mobiliser contre cette imposture. Déjà, les mouvements armés à Doha ainsi que les activistes récemment rentrés désapprouvent cette énième tentative de confiscation du pouvoir », explique le communiqué.

Le coordonnateur de la COP Salibou Garba indique qu’il est clair qu’un dialogue sans les mouvements politico-militaires perdrait son caractère inclusif et ne résoudrait pas la question de la paix et de la stabitité.

L’organisation du dialogue national inclusif doit être consensuelle. Un
organe paritaire équilibré doit être mis en place à cet effet, martèle le porte-parole de la COP.

Selon lui, l’heure est à la mobilisation de toutes les forces démocratiques et patriotiques pour sauver la Transition en danger. La communauté internationate dont le silence est plus qu’assourdissant sur la gravité de cette situation doit tirer la sonnette d’alarme pour éviter au Tchad un autre retour aux activités guerrières meurtrières et inutiles, alerte Salibou Garba.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments