Zen Bada : « Le Tchad est respectueux de droits de l’homme »

Répondant à une question sur la mort de 44 détenus, lors de sa conférence de presse, ce samedi 8 août 2020, le secrétaire général du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), Mahamat Zen Bada Abbas, a tranché que, « le Tchad est respectueux de droits de l’homme ».
« Certes, les 44 prisonniers étaient décédés. Des enquêtes se font, de part et d’autres. Les associations des droits de l’homme sont dans leur rôle, mais, au-delà, il y a une juridiction qui va déterminer les responsabilités. Si les associations ont convenu que ce n’est pas un suicide collectif, c’est une accusation, quelles apportent la preuve, la justice vérifiera, il n’y a pas de demi-mesure », a souligné le secrétaire général du MPS.
Pour Zen Bada, personne ne savait qu’il y avait des prisonniers faits à Bohoma. « Si les gens voulaient les exécuter, ils le feront sur place, si on les amène comme prisonniers il y a une cause à cela. Ils ne peuvent pas et je ne suis pas sûr, qu’on peut, dans une prison ou dans une cellule, tuer tout le monde et en sortir clean de cette affaire, je ne suis pas sûr », a réfuté, le secrétaire général du Mouvement Patriotique du Salut, qui se demande, par ailleurs, pourquoi, les associations ne sont pas allées là où Boko-Haram est en train de tuer les gens pour dire que « nous condamnons Boko-Haram ».
Le SG du MPS demande aux uns et aux autres de laisser la justice faire son travail. « C’est à la justice de trancher », martèle-t-il. Zen Bada estime qu’on ne doit pas lier le maréchalat du président Déby à la mort de 44 personnes, « pour dire que nous marchons sur le sang des Tchadiens. Le mot est trop fort », regrette-t-il, insistant que, « le Maréchal Idriss Déby Itno ne marche pas sur le sang des Tchadiens. Non, il n’est pas élevé parce qu’il a gagné une bataille à Bohoma », déclare le SG du MPS.
L’élévation à la dignité de Maréchal est la somme de l’ensemble des efforts qu’il a fait pour le Tchad depuis 40 ans en tant que militaire et homme dEtat, a précisé Zen Bada.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.