Tchad : Restitution de la 75ème session du comité des nations unies contre la torture

Les membres des associations des droits de l’Homme de l’Association pour la promotion des droits de l’Homme (ATPDH) et de la Ligue Tchadienne des Droits de l’Homme (LTDH) ont restitué leur participation à la 75e session du comité des Nations unies contre la torture (CAT), à l’issue d’une conférence de presse animée ce samedi, 19 novembre 2022, à la Ligue Tchadienne des Droits de l’Homme (LTDH).

Au cours de la 75e session du comité contre la torture, tenue du 30 octobre au 4 novembre à Genève, au cours de laquelle la situation sur les droits de l’Homme au Tchad est examinée.

Me Morembaye Rose rapporteur de l’ATPDH, a rappelé que le Tchad a adhéré à la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants en 1995. Selon elle, le premier rapport a été rédigé, soumis et examiné en 2009. Le deuxième rapport périodique du Tchad devrait être présenté au plus tard le 15 mai 2013.

Elle regrette que lors de cette rencontre, la délégation gouvernementale a brillé par son absence laissant la diplomatie tchadienne à Genève à tenter d’apporter les éléments de réponse approximative aux questions posées par le comité des nations contre la torture.

À l’issue de leur participation, la délégation des Organisations de la
société civile tchadienne a présenté son rapport alternatif sur la situation des droits de l’homme au Tchad, intitulé « Tchad: Tourner la page de la torture pour écrire une nouvelle histoire ».
D’après le président intérimaire de la LTDH Me Adoum Mahamat Boukar, ce rapport aborde les sujets entre autres la définition et criminalisation de la torture, violence dans les conflits intercommunautaire sauvegarde légale et détention. Le non-refoulement, migration et déploiement forcé, traite des êtres humains, manifestations et usages excessifs de la force, disparitions forcées, exécution extrajudiciaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.