Tchad : L’UST ne prendra pas part au forum national inclusif

L’Union des Syndicats du Tchad (UST) ne participera pas au deuxième forum national inclusif prévu du 29 au 31 octobre 2020 à N’Djaména, a fait savoir, son secrétaire général, Gounoug Vaima Gang-Faré, ce jeudi 22 octobre 2020, dans une déclaration.


Tout en lançant un appel aux travailleurs, aux femmes, aux jeunes, aux retraités, aux chômeurs à se mobiliser pour défendre leur droit à la vie par leurs propres luttes, l’UST estime que la tenue de ce forum est pour légitimer ce qui n’apportera aucun résultat profitable aux couches populaires.
Le secrétaire général de l’UST d’expliquer que, le prochain forum n’y changera rien et ne sera qu’une opération politique de diversion visant à occulter la faillite du régime qui navigue à vue depuis 30 ans.

M. Gounoug Vaima Gang-Faré rappelle qu’en 2016 face à la crise sociale et politique, l’UST avait proposé des pistes pouvant alléger un tant soit les conditions de vie de la population qui sont entre autres, pétition de 2012, mémorandum de 2015, manifeste « ça suffit » de 2016, la déclaration solennelle de Genève de 2018, mais jamais le pouvoir n’a voulu en tenir compte.
« L’instauration de la présidence intégrale, l’introduction du serment confessionnelle n’ont fait qu’exacerber la division entre les populations, la remise en cause de la cohabitation pacifique entre celle-ci », a martelé, Gounoug Vaima Gang-Faré, poursuivant que, la mauvaise gouvernance s’est accentuée, marquée par la déliquescence de l’administration, la corruption, le détournement, le pillage à ciel ouvert des fonds publics, l’instrumentalisation de la justice, l’insécurité qui n’ont fait s’amplifier au dépens des citoyens ordinaires. Les problèmes économiques sont aggravés par l’accaparement des entreprises privées et parapubliques par des intouchables qui ne sont soumis à aucune contrainte fiscale, responsables de la faiblesse des recettes de l’Etat »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.