#Tchad : l’ingénieur Abakar Mahamat fabrique Telemedan pour des consultations à distance

Dans un contexte socio-sanitaire complexe comme celui du Tchad, une alternative de prise en charge sanitaire complète par le canal d’une entreprise virtuelle est une satisfaction pour la population.

Disponible et adapté à toute catégorie de la classe sociale, le système médical virtuel Telemedan vient soulager les peines d’accès à des soins spécialisés de la population tchadienne. Il s’agit d’un appareil qui permet d’interconnecter à l’aide de l’électricité ou de l’énergie solaire des outils d’opérations médicales prêts à utilisation.

Il faut rappeler que pour une population estimée à 17 millions d’habitants, le Tchad dispose sur l’ensemble de son territoire d’environ 2 000 médecins en fonction, soit 4 médecins pour 100.000 habitants. Ce qui ne répond pas à la norme de l’Organisation Mondiale de la Santé qui stipule que, pour 10 000 habitants, il faut 23 médecins. Cette situation explique à suffisance une difficulté dans la prise en charge spécialisée des personnes nécessiteuses.


Raison pour laquelle, cette innovation technologique, Telemedan se veut avantageuse à toute personne, sans distinction désirant contacter un médecin spécialiste ou généraliste de le faire sans se déplacer. « A travers une vidéoconférence, le médecin consulte son patient et après diagnostic il procède à un ensemble d’examens qu’il juge nécessaire. Tout ceci, en faisant recours à de dispositifs médicaux essentiels connectés ».

Cette initiative seconde celle de la cabine de désinfection corporelle inscrite dans la lutte contre la maladie à coronavirus. Il est question du Box Nadif.

La démarche administrative en vue de l’obtention du brevet d’invention suit son cours au sein de l’Organisation de la Propriété Intellectuelle Africaine(OAPI).


Le responsable
Abakar Mahamat
Contacts : +23569274748
+23565313152

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *