Tchad : les victimes de Hissein Habré exigent leurs indemnisations

La Cellule du Réseau des associations des droits de l’homme du Tchad des victimes de répression de l’ancien président de la République Hissein Habré a organisé ce dimanche 27 novembre dernier, au Centre Al-mouna une assemblée générale extraordinaire, placée sous le thème « Devoir de mémoire, de réparation, de réconciliation ».

À l’issue de leur rencontre, les victimes exigent le paiement intégral de leurs indemnisations conformément à la décision rendue par l’arrêt de la Chambre Africaine Extraordinaire le 27 avril 2017, avant le rapatriement de la dépouille de l’ancien président de la République Hissein Habré en terre tchadienne suite à la résolution sortie du dialogue national inclusif et souverain.

Selon le président de la cellule de réseau, M. Ousman Moussa, la tenue de cette assise permettra aux victimes de discuter sur la question de leur indemnisation, également d’apporter des clarifications concernant leur organisation faîtière.
Le président de la Cellule du Réseau des associations des droits de l’homme du Tchad des victimes de répression de Hissein Habré a signifié que l’objectif de cette rencontre historique s’inscrit en droite ligne sur les résolutions prises au Dialogue National Inclusif et Souverain (DNIS).

M. Outman Moussa a annoncé qu’un fonds d’indemnisation d’un montant de 10 milliards de francs CFA a été mis par le général Mahamat Idriss Deby, président de la transition, afin d’indemniser les victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *