Tchad : les sociétés civiles préparent la 75ème session du comité contre la torture

Les organisations de la société civile du Tchad se préparent pour la 75ème session du comité contre la torture à travers un atelier préparatoire organisé le 21 et 22 septembre 2022, par l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), au siège de la Ligue Tchadienne des Droits de l’Homme (LTDH) au quartier Moursal dans le 6ème de N’Djaména. 

Atelier organisé à l’intention des représentants des organisations de la société civile et des journalistes. 

Placé sous le thème « Consultation de la société civile tchadienne », plusieurs thématiques ont été développées au cours de cette assise par Isidore Collins Ngueuleu Djeuga, conseiller principal en droits humains pour l’Afrique, entre autres, la définition et criminalisation de la torture, sauvegarde légale et détention. Les violences faites aux femmes, la torture et les enfants accès à la justice, terrorisme, manifestations, l’usage excessif de la force et exécution extrajudiciaire, etc. 

L’atelier contribue à la mise en œuvre de la convention de contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants au Tchad. 

Le formateur M. Isidore Collins Ngueuleu Djeuga oriente les organisations de la société civile tchadienne à s’organiser en réseau ou en collectif pour non seulement donner plus de visibilité, mais aussi et surtout constituer une force afin d’accompagner le gouvernement dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des citoyens. 

Mettant fin aux travaux de deux jours, le président intérimaire de la LTDH Me Adoum Mahamat Boukar, a pour sa part, remercié le formateur pour son expertise et expériences partagées avec les organisations de défense des droits de l’homme et les journalistes avant de préciser que son organisation collabore bien avec les autorités tchadiennes en matière de la promotion et la protection des droits humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.