#Tchad : les cotonculteurs seront payés cette semaine

Le Ministre des Finances et du Budget, M. Tahir Hamid Nguilin par une correspondance adressée au directeur général de la Coton-Tchad de déclencher le paiement restant du cotonculteurs dans les 72 heures pour un montant total d’environ 6 milliards de francs CFA qui s’effectuera par abondement du fond de soutien et sur instruction du Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno.

La lettre a été adressée au moment où le Maréchal du Tchad avait effectué une visite à Moundou le 1er février 2021, le Maréchal, d’où il a annoncé l’appui de l’Etat d’un montant de six (6) milliards Francs CFA pour la filière coton. Un montant qui vient abonder le Fonds de soutien du secteur Coton (FSSC) instauré par l’Ordonnance n°003 /PR/2020 du 04 août 2020. Cette annonce déclenche en même temps, le paiement des producteurs au titre de la campagne 2020-2021.

D’après la teneur de cette lettre, les producteurs de coton pourront être payés dès cette semaine au titre de la campagne 2020-2021. Surtout ceux à qui le coton est déjà pesé et enlevé par les services de la Cotontchad SN.

Le Maréchal du Tchad a tenu parole en abondant le fonds de soutien du secteur coton, en attendant l’appui des partenaires. Il l’a fait lors de la rencontre avec les opérateurs économiques et les patrons des sociétés installées à Moundou. Six (6) milliards Francs CFA seront accordés par l’Etat pour la filière coton cette année dans le cadre du Fonds de soutien du secteur Coton (FSSC).

Selon le comité tripartite, le prix au kilogramme du coton est fixé à 227,5 Francs le Kilogrammes. Selon un responsable de la Cotontchad SN, « la direction n’attendait que çà pour payer les producteurs. Maintenant que le fonds est abondé, les équipes seront dépêchées sur le terrain dès cette semaine pour procéder au paiement des producteurs ».

Joint au téléphone, le président de l’Union nationale des producteurs de coton, M. Mbontar Ndouko exprime sa satisfaction et remercie le président de la République pour sa détermination et sa volonté à soutenir les producteurs de coton. « Le Maréchal nous appuie considérablement dans la relance de la filière coton. Nous lui disons merci et l’exhortons à faire plus, car il est le premier producteur », a dit M. Mbontar Ndouko.

Tombée à son plus niveau, la filière coton est en train de faire une remontée spectaculaire grâce à la volonté manifeste du Maréchal, est du groupe Olam qui ne ménagent aucun effort, pour rendre heureux les producteurs en particulier, et le monde rural en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.