Tchad : Le Japon et le PAM soutiennent les personnes les plus vulnérables pendant la saison de soudure.

 Le gouvernement japonais, à travers son ambassade, a alloué 875 millions de Francs CFA aux opérations du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) au Tchad, pour fournir une assistance alimentaire d’urgence pendant la saison de soudure.

Ce soutien est crucial en ce moment où les stocks alimentaires sont épuisés et où la population dispose de ressources limitées pour avoir au moins un repas quotidien. L’assistance alimentaire empêchera les familles les plus vulnérables de recourir à des emprunts d’argent, de nourriture ou de réduire les dépenses liées à l’éducation et à la santé.

Environ 50 000 personnes bénéficie de cette contribution du Japon entre les mois de juin et août, dans les provinces de Batha, Bahr el Gazel, Kanem, Lac et Wadi Fira. Au total, la réponse du PAM à la saison de soudure est prévue pour 378 000 personnes dans les provinces les plus touchées par l’insécurité alimentaire à travers la bande sahélienne. Environs 28 350 enfants et 18 900 femmes enceintes et allaitantes recevront aussi un appui nutritionnel.

Cette année, le PAM fournit aussi des rations alimentaires pour plus de 433 000 personnes affectées par les effets socio-économiques de la COVID-19 dans huit provinces. L’assistance saisonnière est soigneusement coordonnée avec la réponse à la crise du COVID-19, afin d’assurer une utilisation optimale de ressources et une couverture élargie.

« Grace à ce don, le PAM a acheté, dans les marchés locaux et régionaux, des denrées telles que les céréales, les légumineuses et l’huile végétale traditionnellement utilisées dans le panier d’assistance alimentaire », a indiqué le Représentant a.i. du PAM Tchad, Mme. Sally Haydock. « Pendant la saison de soudure, une assistance alimentaire d’urgence est nécessaire pour sauver des vies. Le reste de l’année, le PAM et ses partenaires contribuent à la revitalisation des zones affectées par des crises, en soutenant le développement et la croissance locale pour éliminer les causes profondes de l’instabilité et la pauvreté », a-t-elle ajoutée.

« Le Japon a toujours accordé de l’importance aux efforts déployés pour sauver des vies au Tchad. C’est la raison pour laquelle le Japon a continué sa coopération avec le PAM au Tchad, et cette collaboration a matérialisé le résultat des discussions de la TICAD (Conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique). Je suis heureux de continuer l’assistance alimentaire afin d’améliorer les conditions de vie des personnes les plus vulnérables au Tchad, surtout en ce moment difficile causé par la crise du coronavirus. », a souligné l’Ambassadeur du Japon, S.E.M. Osawa Tsutomu.

L’assistance saisonnière est conçue et mise en œuvre en collaboration avec le Gouvernement, les agences des Nations Unies et des ONGs nationales et internationales. Ce vaste réseau de partenaires vise à atteindre les objectifs de sauver des vies et promouvoir la résilience.

Source: PAM TCHAD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.