#Tchad : Lancement de deux projets dans le Hadjer-Lamis

Deux projets ont été lancés ce mardi 24 novembre 2020 dans la ville de Massakory chef-lieu de la province du Hadjer-Lamis localité située à 150 kilomètres de la capitale N’Djaména.

Il s’agit du projet de la Dorsale Transsaharienne à fibre optique et la pose de la première pierre du centre de formation technique et professionnelle, présidée par le Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno en présence de plusieurs partenaires techniques et financiers.


Cofinancé par l’Union Européenne et la Banque Africaine du Développement à hauteur de plus 79 millions d’euros, le projet du Dorsale Transsaharienne à fibre optique à une distance de 503 km au Tchad couvrant l’axe Massaguet, Massakory, Ngouri-Mao, RigiRig, Daboua frontière avec le Niger. Il permet entre autres, la connexion à bon nombre d’applications à valeur ajoutée.
Initié en 2013 entre les deux pays, le projet comprend également une importante composante portant sur les appuis institutionnels aux deux pays ainsi que sur le renforcement des capacités. La DTS traverse plusieurs projets pays et offre des opportunités un accès à l’international en réponse aux services TICS, un accès stable de connexion haut débit et un caractère innovateur par la diversification de l’économie, la réduction de la fracture numérique au Tchad. Il vise à établir la connexion en fibre optique le Tchad avec le Niger, lequel sera lié au réseau de fibre optique du sud de l’Algérie pour permettre d’atteindre les câbles sous-marins de la méditerrané.

Opérationnel le 21septembre 2021, le centre de formation technique et professionnelle moderne de Massakory comprend trois blocs dont un réservé pour la formation, un bloc d’atelier et un bloc pour l’administration. Financé par la coopération allemande offre plusieurs formations. On y apprendra de la mécanique, de la soudure, de la couture et bien d’autres petits métiers. Ainsi, ce centre résorbera à terme le chômage dans cette province. 


A cette occasion, Haoua Outhman Djamé gouverneur de la province du Hadjer-Lamis tout en dressant le bilan des investissements du maréchal du Tchad dans sa province qui consiste entre autres, des hôpitaux, des lycées et autres infrastructures socio-éducatives, elle estime que le Maréchal à beaucoup fait pour le Tchad et l’Afrique, mais, Haoua Outhman déplore par ailleurs, le problème que sa province connait beaucoup des difficultés ce dernier temps allant de manque d’eau potable, des jeunes et des filles, des infrastructures, des commençants, des handicapé et le sous-effectif des forces de l’ordre et le manque des locaux de locomotion et des munitions. Ainsi, la destruction des hôpitaux par des pluies et des équipements de studio pour l’antenne de l’ONAMA.


Le ministre des Postes et l’Economie Numérique, Dr. Idriss Saleh Bachar déclare que son département est en train de travailler comme l’avez orienté le Maréchal du Tchad sur la réduction des tarifs de l’Internet et de la communication afin d’être en phase avec le pouvoir d’achat de concitoyens. Selon lui, ce projet permet de parachever la marche du Tchad vers l’économie numérique etc.

La ministre de la formation professionnelle et des petits métiers, M. Achta Ahmat Bremé la construction du centre de formation permet aux jeunes de Massakory d’avoir désormais un métier sur place et leur maintien dans leur province.

En se confiant à la presse, le Maréchal du Tchad, Idriss Déby se félicite de deux projets qui pour sont tous important pour le pays surtout dit-il la formation professionnelle qui permettra aux jeunes de se prendre en charge, quant au projet de dorsale transsaharienne est un projet pour le président de la République son avantage est de connecter le Tchad à l’ensemble du monde et les peuvent se communiquer avec de moindre coût.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.