TAXES : Tentative de corruption sur des agents de l’IGE

Une tentative de corruption a échoué sur une équipe d’une mission de l’IGE (Inspection Générale d’Etat) qui est descendue au sein l’entreprise Chinoise Greatwell drilling spécialisée dans le domaine de l’exploitation du pétrole au Tchad plus précisément dans la zone du Koudalwa dans la province du Chari-Baguirmi pour constater le non-paiement des taxes de 6 milliards FCFA qu’elle doit à l’Etat.


Un ressortissant chinois travaillant pour le compte de Greatwell et un tchadien interprète au sein de l’entreprise chinoise ont proposé à l’équipe de la mission de l’IGE une enveloppe de 90 millions FCFA pour faire disparaître les autres taxes que l’entreprise doit à l’État.

La présentation de ces deux hommes a eu lieu ce mardi 10 novembre 2020 dans le local de l’IGE en présence du procurer de la République avec des liasses des billets. A cet effet, l’interprète est utilisé comme une croix de transmission afin d’atteindre leur objectif.

Le procureur de la République, Youssouf Tom qualifie cette tentative de corruption d’une situation rarissime et gravissime qui est survenue au pays. Il met en garde les Tchadiens ou des expatriés qui gèrent des sociétés que la sécurité juridique et judiciaire de leur société rime aussi avec la lutte anti-corruption. « S’ils veulent que les biens à eux soient sécurisé, nous sommes un pays qui a besoin que ses richesses soient sécurisé. Nous sommes une nation dont les peuples ont besoin que leur bien soit sécurisé », a rappelé le procureur de la République. M. Youssouf Tom informe qu’au cours de l’année 2020 plusieurs situations de corruption ont été gérées et dénoncé par les tchadiens, surtout avec la prise de conscience de la population.
« Le Ministre de la fonction publique a pris en flagrant délits ses agents qui prennent de l’argent pour faciliter l’intégration de jeunes diplômés à la fonction publique qui sont par la suite remis à la police judiciaire et ils ont été présentés à un juge et condamnés », ajoute-t-il. Son souhait est que cet acte s’arrête pour permettre aux tchadiens de vivre dans des bonnes conditions.

L’Inspecteur général d’Etat, M. Issa Abdelmadoud appelle les autres entreprises exercent sur le sol tchadien de n’est pas se livrer à des actes de corruptions, même si l’entreprise traverse des situations financières, l’Etat mettra un plan d’engagement pour permettre à ses entreprises de payer de façon échelonnée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.