Sécurité : La police présente plusieurs présumés brigands

Plusieurs présumés brigands arrêtés pour diverses infractions ont été présentés à la presse par la police nationale ce jeudi 19 novembre 2020 au commissariat central de N’Djaména.


Il s’agit notamment de groupes de jeunes malfrats spécialisés dans de vols et d’agressions. La police nationale a débusqué un groupe de 4 personnes qui ont assassiné en date du 15 novembre dernier un agent de la garde nationale et Nomade du Tchad au quartier Ndouh dans la commune du 9ème arrondissement de la ville de N’Djaména.


Le porte-parole de la police nationale Paul Manga rapporte qu’après leur forfait ils se sont volatilisés dans la nature et grâce à ses investigations dit-il la police a pu mettre la main sur eux.
Un autre jeune homme nommé M. A. Bichara âgé de 22 ans qui a utilisé un talisman pour les rendre invisibles afin de s’introduire dans une agence de la Banque Commerciale du Chari sis au niveau de la Rue 40 mètres pour emporter de l’argent, une fois dans la banque il n’a pas pu prendre de l’argent mais à sa sortie les éléments de la police en faction devant la banque l’ont arrêté. Ainsi, un autre groupe de deux jeunes garçons présentés à la presse pour agression sur un monsieur au quartier Amriguebè ils ont dépossédé de ses biens d’une valeur de 20 000 francs et ses deux jeunes ont faillé l’étrangler n’eut été l’intervention de la police.
Un jeune spécialisé dans le vol des personnes accidentées est aussi tombé dans le filet de la police, à cet effet, Habib la vingtaine bien entamée est mis en arrêt au moment où il a tenté de dépouiller un accidenté de ses biens au niveau de la gare de Karkadjérie.
Un groupe de deux frères et un complice sont arrêtés pour association de malfaiteurs leur technique est de s’attaquer aux motocyclistes avec des armes blanches et des gourdins après leur acte ils repartent avec les engins volés en province pour les vendre dans le Guéra et la ville de Bitkine.


Paul Manga appelle les populations à une franche collaboration avec la police nationale pour que cette dernière puisse bien mener sa mission pour débusquer les brigands, tout en rappelant que le vert 2121 de la police nationale est disponible et la population peut le saisir à tout moment au cas d’une personne suspecte.


Le 9ème substitut du procureur de la République félicite la police nationale pour le travail abattu afin de mettre la main sur des individus qui ont pour seule activité volé, tué, assassiné, extorqué de fond pour porter atteinte aux biens et aux personnes en bande organisé pour commettre leur infraction. Il instruit par ailleurs, les unités chargées de procédures judiciaires de procéder immédiatement à leur audition pour que très rapidement soit déférer au parquet pour recevoir les sorts qu’ils méritent souvent l’acte qu’ils ont commis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.