Sécurité alimentaire : vers un mémorandum d’entente et de coopération entre le Tchad et la CEDEAO

Le directeur général technique de la production et de la formation, M. Allakere Arthomas à clos l’atelier national de cadrage pour l’élaboration de la stratégie nationale de stockage de sécurité alimentaire tenu à Novotel de N’Djaména dont l’objectif est de doter le Tchad d’une politique nationale de stockage de sécurité alimentaire ainsi que des instruments de gouvernance pour une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable.

Il a permis par ailleurs, de fonder un processus participatif ayant été élaboré par l’ensemble des acteurs en définissant les grandes orientations de la stratégie nationale de sécurité alimentaire au Tchad.

Tout en remerciant, l’Agence Régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation pour les expertises pour la réussite de cet atelier, engageant ainsi, l’Office National de Sécurité Alimentaire (ONASA) à reconstituer grain par grain les stocks de la réserve régionale s’il arrivait dit-il que le Tchad sollicite l’accès aux stocks de la réserve.

« Deux jours durant, vous avez fait acte d’abnégation en passant en détails les points débattus et en posant le jalon pour l’élaboration de la stratégie nationale de stockage de sécurité alimentaire », a déclaré, M. Allakere Arthomas. Il justifie que ce cadre de coopération formalise l’adhésion de ces structures à un mécanisme de solidarité régionale permettant de renforcer la capacité à la conception et à la mise en œuvre de la réserve à l’échelle du pays, de la CEDEAO et du CILSS.

« L’objet de ce mémorandum d’entente et de coopération a pour objectifs de fixer le cadre de la collaboration entre la CEDEAO et le Tchad en vue de la mise en œuvre des activités du projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire. Et de permettre un échange permanent, fluide et structuré d’information en matière de stocks alimentaire qui elle-même fera l’objet d’un contrat cadre entre la CEDEAO et le Tchad », informe, le directeur général technique de la production et de la formation, M. Allakere Arthomas.

L’Office National de Sécurité Alimentaire (ONASA) a été créé le 21 février 2001 en lieu et place du fond d’intervention rurale(FIR) et de l’office national des céréales(ONC) pour améliorer la politique de sécurité alimentaire du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.