SALAIRE : Bruits autour du paiement du frais de transport aux enseignants

Le frais de transport appelé aussi par certains treizième mois fait l’objet des bruits depuis quelques jours. Des messages véhiculés parlent d’un probable paiement aux enseignants à partir de ce mois de septembre. Officiellement rien encore sûr.


Une source syndicale contactée ce lundi 21 septembre 2020, tout en restant évasive, souligne qu’en date du vendredi 19 septembre une équipe est descendue au niveau de la solde, mais, dit-elle, rien du concert pour le moment. Or, beaucoup d’enseignants se font passer des messages téléphoniques selon lesquels, les états de paiement de septembre sont tirés et qu’il y bel et bien le frais de transport qui est pris en compte. Du côté de la solde, rien ne filtre.
La section N’Djaména du Syndicat des Enseignants du Tchad (SET) a toutefois, menacé, de boycotter la rentrée scolaire si certaines de ses revendications (levée du gel financier des avancements, paiement des frais de transport) ne sont pas satisfaites. Pour le moment, la plateforme revendicative dont est membre le SET n’a pas réagi à cette situation.
Mais, un responsable syndical du SET, prévient que s’il n’y a pas des réponses fiables pour décanter la situation des fonctionnaires, l’année scolaire sera perturbée.

Le syndicaliste conseille au gouvernement d’appliquer le rapport du comité tripartite chargé de l’assainissement du fichier de la solde qui avait décelé des faux diplômes, de doublon, des agents fictifs. A en croire ce syndicaliste, ce travail d’assainissement, s’il est mis en oeuvre, permet de faire une économie de plus de 8 milliards FCFA.
Après vérification par l’inspection du ministère des finances, il a été confirmé que, l’économie faite est de 7,8 milliards FCFA. Normalement, explique le syndicaliste, suite aux discussions entre l’Etat et les syndicats, le gouvernement devrait compléter cette somme de 7,8 milliards FCFA pour payer les frais de transport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.