Province : Une grosse pluie fait 3 morts à Sarh

Une grosse pluie qui s’est abattue dans la soirée du dimanche au lundi 23 mai 2022 à cause d’énormes dégâts dans les différents quartiers de la ville de Sarh chef-lieu de la province du Moyen-Chari.

L’on enrégistre aussi des cas de décés il s’agit des enfants âgés de 5 à 7 ans du mouvement catholique « Kemkogui » de la paroisse Saint Kizito de Sarh.

Un tour dans la matinée de ce lundi dans les six arrondissement les constat est amer. Les différentes routes de la ville de Sarh sont inondées, des arbres sont déracinés et des toitures des maisons ont été enlevés par des vents violents.
Du côté de l’inspection départementale des eaux et forêts du Barh-koh c’est le pire.

Pour l’inspectrice des eaux et forêts, Mme. Toriara Charlotte, la pluie a fait assez d dégât dans leur service, six bureaux sont complément détruits par le vent violent, plusieurs documents et une armoire irrécupérable, un ordinateur fixe n’a pas été aussi épargné.
Elle ajoute que si cela est arrivé c’est parceque le citoyen lambda ne veux vraiment respecter l’environnement.
« Nombreux de citoyens détruisent les arbres sans penser le rôle important que jouent ces arbres dans la lutte contre des vents violents », observe l’inspectrice.

Le délégué provincial des eaux et forêts du Moyen Chari, Fatallah Adoum Hammada lance un SOS à l’endroit du gouvernements, et aux ONG de leur venir en aide car leur délégation est logée dans un ancien bâtiment colonial de 1946 et qui n’a jamais été réfectioné.

En effet, la pluie d’hier vendredi 22 mai 2022 qui s’est à battue dans la ville de Sarh chef-lieu de la province du Moyen Chari a causé morts d’hommes. Precisement des enfants âgés de 5 à 7 ans du mouvement catholique « Kemkogui » de la paroisse Saint Kizito de Sarh.

Selon l’ accompagnateur du mouvement Kemkogui de la paroisse Saint Kizito de Sarh, Hervé Alladoumngué, subitement aux environs de 16heures 30minutes un vent violent accompagné d’une forte pluie a detruit les murs de ladite chapelle. Ces murs se sont écroulés sur 4 enfants du mouvement Kemkogui dont 3 filles et 1 garçon âgés d’environ 5 à 7. Bilan 3 morts et un blessé. Les corps de ces jeunes serviteurs de Dieu ont été conduit ce lundi, 23 mai 2022, à la paroisse Saint Kizito de Begou pour une dernière messe d’adieu devant, prêtres, soeurs parents, condisciples de classes, amis et bien d’autres personnes touchées par cette événement malheureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.