PROVINCE : Plusieurs chantiers et projets annoncés pour le Moyen Chari

Des bus flambant neufs destinés aux étudiants des instituts et universités seront livrés à Sarh avant la fin du mois de novembre. En outre, la ville de Sarh sera connectée à la fibre optique d’ici 2021. Il est prévu également la construction d’un Centre multimédia, le redémarrage du chantier de construction du tronçon Kyabé-Singako, l’aménagement de 387 km de routes et pistes rurales.

La construction à Sarh, d’une centrale solaire de 30 mégawatts et le redémarrage de tous les projets et programmes en arrêt au Moyen-Chari. Sont entre autres, les annonces faites par le Maréchal du #Tchad, Idriss Déby Itno lors de sa rencontre à Sarh chef-lieu de la province du Moyen-Chari avec les autorités administratives, chefs militaires, leaders religieux, chefs traditionnels, jeunes, femmes et cadres de la province.


« Monsieur le gouverneur récupérer toutes les armes de guerre détenues illégalement par les éleveurs. Il est strictement interdit aux éleveurs de faire paitre leurs bétails au-delà des couloirs de transhumance et les agriculteurs de cultiver à la périphérie de ces couloirs », instruit-il avant d’ajouter que « Je ne veux plus de la présence d’un éleveur au Parc National de Manda. La divagation des animaux à l’intérieur dudit Parc est interdite. Tout contrevenant s’exposera à la rigueur de la loi ».
Pour lui, la protection de la faune et de la flore est une priorité absolue afin de léguer aux générations futures un pays où il fait bon vivre. Chemin faisant, le Maréchal du Tchad interdit formellement aux militaires de pratiquer l’élevage. « Vous êtes militaires et non éleveurs, vous devez protéger la population et non constituer un danger pour elle. Faisons la différence entre le métier d’armes et celui d’éleveur », exhorte, Idriss Déby Itno.


Le président de la République, a déclaré que 30 véhicules militaires sont attendus à Sarh dès ce 10 novembre afin de traquer ce fameux Ramadan qui sera démasqué dans sa cachette et neutralisé. « Arrêtez vos guerres de leadership et vos querelles politiciennes pour permettre à la population du Moyen-Chari de vivre en paix », a lancé le Maréchal à l’endroit de fils du Moyen-Chari.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.