Pré-dialogue : NDjaména appellent au rapatriement des ressources pillées par les colonisateurs

Le délégué général du gouvernement auprès de la commune de N’Djaména le général Brahim Seïd a clos, ce dimanche 7 novembre 2021, au palais du 15 Janvier, les assises du pré-dialogue pour la ville de N’Djaména.

À l’issue de trois jours de travaux, les participants ont proposé de résolutions sur les cinq thématiques abordés, d’instaurer une éducation de citoyenneté et la bonne gouvernance.

S’agissant de la forme de l’État, ils proposent la mise en place d’une disposition relative au mandat présidentiel 5 ans renouvelable une fois, la création du Sénat, la réforme de la magistrature, l’application de loi portant transfert de compétences au niveau des communes. Droits humains, de réformer le système judiciaire, assurer la sécurité de journalistes dans l’exercice de leurs fonctions.
Politique publique, de mettre en place un mécanisme de gestion et de contrôle, de garantir la sécurité juridique des entreprises, revoir la mission de l’Inspection Générale, promouvoir le secteur de l’agriculture, construire des infrastructures adéquates, procéder au rapatriement de ressources pillées au temps colonial, de créer une équipe de brigade de mœurs avec une mission spécifique etc..

Le délégué du CODNI, M. Mbairemtar Prosper espère que les pré-dialogues, qui se sont tenus dans les provinces, apporteront un changement meilleur au Tchad.
 » L’espoire est permis. Nous espérons arriver à un résultat positif. Le Tchad appartient à tous », souhaite-t-il.

Le délégué general du Gouvernement auprès de la Commune de N’Djaména, le général Brahim Seïd félicite les différentes corporations socioprofessionnelles et politiques pour leurs contributions indispensables.  Pour lui, ce pre-dialogue était de recueillir les avis et attentes des forces vives de la province de N’Djaména.  » La réussite de ces assises est à mettre à l’actif de chacun de vous. Car  vous avez su transcender les clivages au profit de l’intérêt supérieur de notre cher pays », note-t-il.

Selon le gouverneur, le pré-dialogue pour la ville de N’Djaména a atteint ses objectifs. Il ne reste qu’à transmettre les synthèses de travaux au comité préparatoire du dialogue national inclusif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *