Politique : Saleh Kebzabo appelle à la refondation du Tchad

Le nouveau premier de transition M. Saleh Kebzabo a pris officiellement service ce jeudi 13 octobre 2022, à l’hôtel du Chari de N’Djaména.

L’ancien chef de file de l’opposition, par ailleurs, le président national de l’Union Nationale pour le Développement remplace M. Pahimi Padacké Albert nommé au lendemain du décès du Maréchal du Tchad, Idirss Déby Itno, le 20 avril 2021.

Dressant son bilan de dix-huit mois passé à la tête du gouvernement de transition, le premier ministre sortant

M. Pahimi Padacké Albert a déploré dans un premier temps, que la primature se trouvait sans local, sans personnel et sans archive. Tout en citant entre autres, ces réalisations, allant de l’organisation du dialogue national inclusif et souverain. La signature de l’accord de Doha avec le retour des politico-militaires. La signature du pacte social triennal avec les syndicats. Le déroulement sans troubles de l’année scolaire et universitaire 2021-2022 avec un résultat exceptionnel au baccalauréat, ainsi que l’adoption de statuts pour les armés.

«Grand-frère Saleh Kebzabo ce n’est pas un hasard si vous êtes choisi pour conduire cette seconde phase de la transition qui sera décisive pour le retour à la normalité constitutionnelle », félicite-t-il.

L’ancien premier ministre M. Pahimi Padacké Albert a laissé entendre à son successeur que le problème d’énergie sera jugulé avec l’augmentation à 145 mégawatts d’ici la saison. Il attire aussi l’attention du nouveau Premier ministre, notamment, sur la montée des eaux qui menacent les villages et la capitale ainsi que la persistance des conflits intercommunautaires.

Le nouveau premier de transition M. Saleh Kebzabo demande aux tchadiens de montrer leur amour, de cultiver de nationalisme, du patriotisme pour leur pays, fondement sans lesquels ils ne peuvent pas bâtir une nation. Il estime que les tchadiens ne travaillent plus depuis des dizaines des années et sans le travail le pays ne fait que régresser.

Il salue la détermination de l’ancien premier ministre ayant permis d’asseoir cette primature. M. Saleh Kebzabo a sollicité de l’accompagnement de l’ancienne équipe pour lui permettre de réussir sa mission afin d’arriver à la refondation du Tchad. « La refondation appelle à l’unité et au rassemblement, la refondation n’est pas l’exclusion, la refondation n’est pas la chasse aux sorcières, la refondation n’est pas un règlement de compte. Elle est un esprit et un élan nouveau pour notre pays », appelle, le nouveau premier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *