Politique : « Nous allons organiser un meeting le 22 janvier au stade Idriss Mahamat Ouya », Lazina

En prélude à l’organisation du meeting prévu le samedi 22 janvier 2022 au stade Idriss Mahamat Ouya, pour l’appel au Dialogue National Inclusif, le president du Mouvement National Pour le Changement au Tchad (MNCT), Mahamat Ahmat Lazina a animé une conférence de presse, ce jeudi 13 janvier 2021, au siège de sa formation politique au quartier Amtoukouigne dans la commune du 7ème arrondissement de la ville de N’Djaména.

Il estime que ce dialogue est une occasion pour rechercher les voies et moyens afin de ramener la paix, la stabilité, la justice sociale, l’égalité citoyenne, la quiétude, la cohabitation paficique et la cohésion sociale pour le développement de notre pays.

Pour cette raison, Mahamat Ahmat Lazina annonce la participation de son parti au dialogue national inclusif en apportant sa pierre pour la construction du Tchad. « Nous avons décidé d’organiser le samedi 22 janvier 2022 au stade Idriss Mahamat Ouya, un grand meeting pour l’Appel au Dialogue National Inclusif afin de communiquer, sensibiliser et communier avec nos militants, sympathisants mais aussi avec des Tchadiens, épris de paix », justifie Mahamat Ahmat Lazina, président du MNCT.

Il ajoute qu’il ne vient pas au stade Idriss Mahamat Ouya pour faire une démonstration de force, « mais nous venons avec un message à adresser au peuple tchadien. Un message de paix, rien que la paix pour notre cher et beau pays le Tchad », a-t-il justifié.

Le dialogue doit regrouper tous les fils du Tchad. Alors on ne peut pas forcer ceux qui ne veulent pas prendre part au dialogue. « Personne ne peut vous obliger à prendre part. Tout doit passer par la refondation des institutions pour la mise des institutions solides », déclare-t-il.

Mahamat Ahmat Lazina souhaite que ce dialogue soit un succès, et qu’il offre un cadre idéal aux tchadiens de parler à cœur ouvert pour enterrer définitivement la hache de guerre et s’orienter vers le développement afin de mettre notre pays sur les rails comme les autres pays.

Selon le président national du Mouvement National Pour le Changement au Tchad, M. Mahamat Ahmat Lazina, désormais, la question de la paix, le développement économique de notre pays doit être l’affaire de tous et non seulement du gouvernement. « nous devons nous mettre au-devant de la scène et se défendre que de laisser un groupe d’individus agir à notre place sans apporter une solution définitive aux maux qui minent notre pays depuis plusieurs décennies », conclut le président national du MNCT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *