Politique : Le Parti Réformiste s’est vu refuser la grande salle de la Maison de la Femme

Après une demande dûment introduite, il y a de cela deux semaines, le Parti Réformiste s’est vu refuser la salle de la Maison de Femme pour l’organisation de son 1er congrès ordinaire, prévu le 22 janvier 2022, informe dans un communiqué de presse, son porte-parole, M. Guenangbi Oueiri Bertrand.

Il indique que la directrice a répondu verbalement et sèchement que la maison n’autorise pas les activités à caractère politique.


De ce fait, le parti Réformiste invite la directrice de répondre officiellement avec des arguments convaincants. « On sait que beaucoup des partis politiques ont organisés dans la salle leurs congrès de la maison de la Femme », soutient M. Guenangbi Oueiri Bertrand.


Le porte-parole du parti Réformiste demande aux autorités de la transition de faciliter les tâches aux partis politiques pour qu’ils exercent pleinement leurs activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *