Opération de dégagement : la Mairie de N’Djaména apporte des éclaircissements

Suite à l’opération de dégagement des containers et autres commerces situés aux abords des voies publiques, lancée ce 13 janvier 2022, par le Maire de la ville et les Maires des 10 communes d’arrondissement, quelques citoyens ont réagi pour plaider en faveur des victimes de ladite opération.

C’est qui est normal. La commune de la ville de N’Djamena, vient, par ce post, apporter quelques précisions sur cette opération :

1- Il est bon de savoir que cette opération a pour but de libérer les voies qui deviennent de plus en plus restreintes à cause des activités commerciales qui se font de façon anarchiques sur les abords. A l’allure où vont les choses, si la commune ne fait rien, la ville risque d’être invivable ;

2- Il est de la responsabilité du Maire de la ville d’organiser et de réorganiser son territoire en tenant compte de son développement ;

3-Les trottoirs, destinés aux piétons et aux arrêts des engins sont pris d’assaut par des commerçants. Finalement tout le monde se retrouve sur la chaussée créant ainsi les embouteillages et quelques fois les accidents ;

4-La commune n’a pas interdit les activités commerciales aux abords des rues. Elle exige que cela se fasse un peu loin de la route. Les victimes sont invités soit à reculer, pour ceux qui le peuvent, soit à louer les boutiques en face de la route pour exercer normalement leurs activités. Les vendeuses de poisson du marché chagoua doivent exercer à l’intérieur dudit marché et non à l’extérieur, comme c’est le cas actuellement ;

5-Il est à noter que cette opération se déroule après plusieurs campagnes de sensibilisation et d’information, dont vous en êtes témoins ;

6-Le Maire de la ville a toujours encouragé l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes dans sa cité. Mais il les invite à le faire en respectant les exigences de la ville. Cette opération n’aggravera pas le chômage, par contre aidera à passer de l’informel au formel ; Les autorités communales sont disposées à recevoir les propositions et suggestions des citoyens pour que N’Djamena soit une ville où il fait bon vivre à l’instar des autres villes du monde, qui sont également passées par cette étape.

Merci pour votre compréhension.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *