Médias : Douze journaux suspendus par la HAMA pour non conformité à la loi

La Haute Autorité des Media et de l’Audiovisuel (HAMA) a, par une décision 026/HAMA/SG/2020, signée de son président Dieudonné Djonabaye, suspendu, ce lundi, 7 septembre 2020, pour trois mois, douze (12) journaux.


Il s’agit des journaux, Le Haut parleur, Le Baromètre, La Suggestion, Tchad Alyom, Lakekou, Alnahda, Chabab Tchad, Atihad, le Potentiel, Al khabar, Al Ayam et Al Haya.
Par ailleurs, la HAMA demande aux Directeurs de Publication de ces organes de presse de se conformer à la présente décision sans préjudice d’autres poursuites. La HAMA rappelle, en effet, que, conformément à la nouvelle loi de 2018, chaque journal doit avoir un directeur de publication et un rédacteur en chef, tous deux formés en journalisme avec au minimum un Bac+3.


De ce fait, la HAMA, demande aux DP de ces journaux de se conformer aux conditions requises par la loi 31/PR/2018, du 03 décembre 2018, pour être DP ou Rédacteur en chef d’un organe de presse écrite durant les trois mois de suspension, passé ce délai et en cas de statu quo, précise la HAMA, des sanctions plus rigoureuses seront envisagées, conformément aux dispositions de l’article 10 de la loi 32/PR/2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.