Maréchal Idriss Déby Itno : « Le désordre est l’ennemi de la liberté »

Le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby Itno, élevé, ce mardi 11 août 2020, au titre de Maréchal, a profité de la cérémonie, pour mettre en garde « contre toutes les illusions agitées par des individus dont la première préoccupation n’est ni le Tchad, ni les Tchadiens, mais l’ambition de leurs propres chimères ».


De ce fait, Idriss Déby Itno a été, on ne peut plus clair, « la liberté n’est pas le désordre et le désordre est l’ennemi de la liberté. La démocratie n’est pas lanarchie et l’anarchie est ‘lantithèse de la démocratie. La justice n’est pas l’impunité ou la vengeance : l’impunité et la vengeance sont la négation de la justice », a-t-il déclaré.
Pour M. Déby, les droits du citoyen ne sont pas dissociables, ni matériellement, ni juridiquement, des devoirs qui se confondent avec le statut constitutionnel de citoyen et la paix et la liberté sont des biens communs qui profitent à toute la communauté à la seule condition que chacun respecte toutes les règles de la vie sociétale.
Le Maréchal du Tchad, Idris Déby Itno s’engage à être le premier garant de la liberté de ses concitoyens, « autant que cette liberté nest pas détournée par les ennemis de la Nation pour entrainer celle-ci à sa désagrégation pure et simple », tout en reconnaissant que les défis sont nombreux et les attentes de la jeunesse sont pressantes. Mais c’est par le travail et dans l’unité que nous pourrons tous ensemble réaliser le progrès auquel nous aspirons.
Que la jeunesse sache quil n’existe pas un autre Tchad de secours. Le Tchad, leur pays, est unique et irremplaçable, a-t-il conseillé, avant d’appeler les jeunes en ces termes « chers jeunes, dans un passé très récent, vos ainés ont goûté au fruit amer de la guerre, de la haine, de la déchirure, de l’exil et de la misère crasse. Votre devenir est lié à l’avenir de votre pays. Ne gâcher pas votre trésor le plus précieux, cest-à-dire le Tchad, par inconscience et par des comportements dont vous ne mesurez pas la corrosivité sur la concorde nationale. Les jeunes doivent être aux avant-postes pour défendre leur pays, en sopposant aux discours de haine et de division, en s’investissant dans les actions de développement, en s’engageant dans la lutte contre li’nsécurité et l’intolérance ».
Idriss Déby Itno rappelle que dans le gouvernement actuel qui est plus rajeuni que jamais le souci d’améliorer les conditions permettant à la jeunesse de prendre en main le destin de son pays et de s’épanouir.
« Je voudrais insister sur la dilapidation des deniers publics, la corruption, la gabegie, le clientélisme et la concussion. Toutes ces mauvaises pratiques sont aux antipodes de la dignité qui doit être notre code de valeurs commun. Seuls les objectifs en lien avec l’intérêt supérieur du pays doivent focaliser nos attentions. Nous ne devons, en aucune manière, trahir le pacte républicain, à la base de la nouvelle République et transcender tous les égoïsmes et toutes les considérations en lien avec les clivages de toute nature », a martelé, le maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.