Marchés publics : Les BCA décriés par le maréchal Idriss Déby Itno

L’usage abusif des bons de commande administratifs (BCA) a fait l’objet d’une communication ce lundi 3 août 2020, du maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno, lors d’un conseil extraordinaire des ministres tenu sous sa présidence.
Le chef de l’Etat a attiré l’attention des membres du Gouvernement sur l’interdiction faite, il y a quelques années par rapport à l’usage abusif des bons de commande administratifs (BCA), ayant conduit à des malversations et des pratiques déviantes. M. Idriss Déby Itno a déploré les pratiques s’assimilant à des détournements de fonds consistant à morceler une ligne de crédit en des marchés de petits montants, pour les faire soumettre à son approbation.
Ainsi, il a relevé avec amertume que ces marchés, parfois fictifs et montés sur conseil des partenaires, sont souvent sans impact réel, et ne répondent à aucun besoin du pays. A titre d’exemple, le président de la République a cité le cas d’une enveloppe d’un milliard saucissonné en plusieurs marchés faisant perdre au trésor public dimportantes ressources.
Face à ces pratiques qu’il a fermement condamnées, le Chef de lÉtat a instruit tous les membres du Gouvernement à l’effet de mettre immédiatement fin à ces déviations incompatibles avec le principe de servir le pays et non se servir.
Le maréchal Idriss Déby Itno, ainsi, instruit le ministre dEtat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République et l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) à accélérer la finalisation des travaux de la Commission chargée de l’Évaluation du Système National de Passation des Marchés Publics, afin de soumettre dans les meilleurs délais un projet de texte visant à assainir la passation des marchés publics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.