Fait-divers : Un père en quête de justice pour sa fille de 13 ans violée

Après une longue attente suite à sa plainte contre un inconnu qui a enlevé puis violé sa fille de 13 ans, le père de la victime, confie ce mardi 18 août 2020, qu’il entend saisir des organisations de défense des Droits de l’Homme, dans l’optique d’obtenir justice pour sa progéniture.


Habitant un quartier du premier arrondissement de N’Djaména, le père de la fillette, Doungous Kondébé, militaire à la retraite, rappelle que son enfant a été enlevé avec trois autres filles le 31 juillet dernier, le jour de la fête de Tabaski, vers 9 heures du matin, non loin de rond point du siège de la BEAC. D’après le père de la victime, le présumé violeur était dans une voiture de marque V8, couleur noire et vitre fumée.


Le présumé violeur aurait obligé les quatre filles de monter dans la voiture avant de les amener dans un endroit inconnu. Avant d’arriver à destination, l’homme avait fait descendre les trois autres filles, moins âgées que celle qui a été violée.


La victime se rappelle, que son kidnappeur l’avait conduite dans une villa mais étant les yeux bandés elle ne peut plus indiquer à sa famille pour que l’endroit soit repéré et le monsieur retrouvé. Après avoir abusé de la fillette, l’homme l’avait déposée au cimetière de Farcha, souligne la famille. Les parents ont ainsi saisi le Commissariat de l’Ordre Public N°1 de Farcha dans le 1er arrondissement. Après audition, le commissaire de COP1 aurait demandé aux parents de la victime de lui faire un bilan de santé. Le commissaire lui-même nous a signifié que la police amènera la victime à la clinique pour examiner son état de santé, se rappelle le père de la fillette.
Mais, à son grand regret, le lendemain, le commissaire leur fait savoir qu’ils sont occupés avec la sécurité des candidats au BEF et dès que la composition prend fin, ils vont ramener la victime à la clinique. Depuis lors, le commissaire du COP1 fait marcher le père de la victime.
MSK. Lawandji

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.