Fait-divers : Gérard électrocuté à l’ANATS de Goudji

Le trentenaire Mbaïssissem Gérard est électrocuté par un câble mal sectionné et dont le bout touche l’eau stagnante de la cour de l’Agence Nationale des Titres sécurisées (ANATS), au quartier Goudji dans la commune du 10ème arrondissement.

Le jeune Gérard rend l’âme sur le champ.  Informé, le procureur  saisit la Société Nationale d’électricité qui dépêche son service juridique sur le terrain. 

Les parents de la victime attendent le procès-verbal de la police avant de voir les actions à engager. Pour le moment, l’heure est au deuil du jeune Gérard, fauché à fleur d’âge par la mort.


Et pourtant, le jeune s’est levé dès 5 heures du matin pour se faire délivrer une carte nationale d’identité.

D’après ses proches, l’ANATS fait attendre les demandeurs de service dans l’eau stagnante. « C’est là que Gérard, ayant pris place comme tout autre demandeur, se fera électrocuté par un câble dont le bout est immergée dans l’eau », informe-t-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *