Education : UBA offre mille livres aux écoliers tchadiens

UBA, la banque panafricaine a remis 1000 livres au ministère de l’Education nationale et de la promotion civique, au cours d’une cérémonie, ce vendredi 20 novembre 2020, en présence du ministre Aboubakar Assidikh Tchoroma et du directeur général d’UBA-Tchad, Noubasra Natolban.


L’initiative vise à accompagner les élèves par des oeuvres des écrivains africains, cultiver l’esprit de lecture chez les élèves et de valoriser les oeuvres des écrivains africains en les vulgarisant.


«En dehors de la contribution au développement du pays à travers nos services financiers et le soutien aux institutions gouvernementales privées et aux individus, nous croyons également au pouvoir de l’éducation en tant que catalyseur du développement pour lavenir de ce pays. C’est dans ce sens qu’UBA a investi et continue d’investir directement et indirectement dans le secteur de l’éducation. L’une des preuves est la présentation et la distribution ce matin de 1000 livres aux élèves des écoles publiques et privées du pays notamment dans les villes de Goz-Beida, Moundou, NDjaména, Abéché et Koumra », a déclaré M. Noubasra Natolban.
Le directeur général d’UBA, M. Noubasra Natolban a souligné que la lutte contre la pauvreté menée par le Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno et son gouvernement doit passer d’abord par l’éducation et l’instruction de la jeunesse. Car, ajoute-t-il, cest la raison pour laquelle UBA a mis en place tant de programmes destinés à l’éducation et à l’épanouissement de la jeunesse comme le concours national de rédaction, qui dit-il sera organisé cette année au Tchad et impliquera les élèves de tout le pays.


Recevant officiellement ces manuels, le ministre Aboubakar Assidikh Tchoroma a remercié chaleureusement la banque UBA pour ses appuis multiformes avant d’attirer l’attention de chefs de services déconcentrés de son département de gérer rationnellement ces manuels scolaires.

Le ministre a constaté que ce dernier temps, les élèves ne lisent pas les livres. C’est pourquoi, Aboubakar Assidikh Tchoroma invite les élèves à la lecture qui permet de se cultiver et d’apprendre beaucoup de choses.
«Ces manuels sont destinés directement aux élèves des écoles ciblées par UBA. Ils seront servis au profit des élèves et non seront vendus aux marchés noirs ou encore gardés dans les tiroirs », a averti le ministre de l’éducation nationale.
MSK. Lawandji

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.