Éducation : Le SYNECS observe une grève d’avertissement d’une semaine

Le bureau exécutif national du Syndicat des Enseignants et Chercheurs du Supérieur (SYNECS) appelle ses militants de toutes les sections des universités, des instituts universitaires, des Ecoles Normales Supérieures et le CNRD, sur l’ensemble du territoire national, d’observer une grève renouvelable à partir de ce mercredi 15 septembre 2021.

Cette grève d’avertissement d’une semaine est décidée après l’évaluation du mot d’ordre d’avertissement contenu dans son communiqué N°08 du 23 aout 2021.

Le bureau national du SYNECS constate avec regret que, malgré sa bonne volonté et les contacts avec les responsables du gouvernement de transition, il y a aucune avancée permettant la reprise des activités académiques dans les institutions du supérieur.

Dans un communiqué de presse rendu public ce mardi 14 septembre 2021, le SYNECS estime que toutes les promesses faites restent et demeurent sans suite. Par ailleurs, il met en garde les enseignants et chercheurs qui ignorent leurs droits en se mettant à la solde des autorités administratives, pour le besoin de la cause.

Le SYNECS demande à ses militants de ne pas céder et de dénoncer, avec vigueur, les menaces des autorités administratives.

« Le droit s’arrache et l’union fait la force », martèle-t-on. Aussi, informe-t-il, le CMT et son gouvernement de transition que, d’autres actions seront menées afin de permettre aux enseignant-chercheurs de rentrer dans leur droit », menace le président du SYNECS, M. Guirayo Jéremie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *