Economie : la SONAMIG échange avec les journalistes sur ses missions

La Société Nationale des Mines et de la Géologie (SONAMIG), a organisé ce mardi 2 février 2021 à la Bibliothèque nationale une séance d’information et de sensibilisation à l’intention des journalistes venus de différents organes de presse de la capitale à travers un café des médias autour des projets de la SONAMIG sur le thème « Promouvoir le développement du secteur géologique et minier au Tchad ».

A travers cette activité, la SONAMIG entend établir un contact direct avec les hommes de médias, de fixer une vision afin d’aborder la recherche et promouvoir le secteur de mines au Tchad. Dans des échanges avec les journalistes les responsables de la SONAMIG, envisagent de mettre sur place un inventaire et la mise en place d’une carte géographique pour mieux organiser l’exploitation de l’or et de l’orpaillage sur l’ensemble du pays.

En faisant l’historique de l’exploitation de secteur minier au Tchad, Dr. Felix Djerassem a rappelé que cette activité minière a été commencée depuis 1940, ainsi plusieurs zones du pays sont devenues les cibles des orpailleurs. C’est pour cela, dit-il que l’Etat a pris l’initiative de créer la SONAMIG il y a de cela deux ans afin de mieux organiser l’exploitation de l’or et autres domaines dans les mines.

Dr. Felix Djerassem a relevé que les contraintes qui ne permettront pas au secteur de se développer sont entre autres, les faibles connaissances des détenteurs de ressources minérales et la destruction de l’environnement, tout en proposant la réalisation d’un inventaire minières sur l’ensemble du territoire et la formation des orpailleurs sur les techniques de l’exploitation de l’or.

Le directeur général de la Société Nationale des Mines et de la Géologie M. Outhman Abderahman Hamdan a fait un bref aperçu de son institution la commercialisation de l’or et des métaux précieux, la maitrise de circuit d’achat et des ventes à travers la gestion de contoirs et centres d’achats. Il envisage par ailleurs, de mettre en ordre la gestion de l’orpaillage de l’or actuellement artisanal et semi mécanique et nouer des partenaires avec les autres institutions et autres pays afin de promouvoir le secteur de minier au Tchad.

Ismael Mahamat Khamis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.