Dialogue : Mbaïgolmem propose la réglementation de la médecine traditionnelle

Le secrétaire d’État à l’Éducation Nationale et de la Promotion Civique, M. Mbaïgolmem Sébastien a plaidé ce samedi 24 septembre 2022, auprès du présidium du dialogue national inclusif et souverain de prendre une recommandation spéciale pour la prise en compte de la médecine traditionnelle dans le système de santé publique.

Il constate que généralement la médecine moderne a des limites dans certaines pathologies comme les cancers, le diabète et bien d’autres maladies. M. Mbaïgolmem Sébastien rapporte que dans d’autres cieux les gens font la conglomération de deux thérapies pour corriger ces insuffisances.

Pour M. Mbaïgolmem Sébastien au Tchad, il se pose une vraie question d’intégration de médecine traditionnelle dans le système de santé publique, tout en déplorant que le pays ne dispose pas des textes régissant la médecine traditionnelle qui est l’une de causes des proliférations des charlatans à la place des tradipraticiens dans les marchés et autres coins des rues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.