Dialogue : Adoption des synthèses des rapports de la commission numéro 1

Les synthèses des rapports de la commission numéro 1 « Paix, cohésion sociale et réconciliation nationale » ont été adoptés ce jeudi 16 septembre 2022, par acclamation par les participants au dialogue national inclusif et souverain. En attendant son adoption dans le rapport général.

Les membres de la commission numéro 1 suggèrent à la plénière trois résolutions entre autres, le changement de perception de soi et de l’autre en acceptant la différence et la diversité, l’engagement de tous les participants à cultiver au quotidien et à tous les niveaux de vie les valeurs de justice sociale, de fraternité et d’égalité à l’égard de tous les tchadiens, le maintien de l’inclusivité dans tous les processus de prise de décision et la promotion de l’équité dans le partage des richesses nationales.

La thématique numéro 1 compte 150 nouvelles recommandations formulées qui fait ressortir les grandes aspirations portant sur une réelle volonté politique, une meilleure gouvernance politique, administrative et territoriale, une justice sociale, une égalité des citoyens dans tous les aspects, un rôle plus accru des femmes dans la sphère publique et l’accélération du processus de réforme de l’armée.

C’est après deux jours d’arrache-pied ponctués avec des débats houleux et surtout l’une de thématiques ayant fait couler beaucoup d’encres, de tensions dans la salle avec des suspensions des travaux. Plusieurs interventions étaient axées sur bons nombres des sujets, notamment le projet du code de personnes et de famille.   

Le président du présidium, M. GaIi Ngothe Gatta a instruit la commission de la thématique 1 d’intégrer les observations et propositions des participants pour son adoption dans le rapport général. 

Après le mouvement d’humeur d’une dame dans la matinée de ce jeudi 16 septembre, à la reprise, les travaux s’est sont déroulés dans le calme dans la soirée. Après l’intervention du président qui a permis de ramener le calme et la sérénité dans la salle.

Les discussions autour des remarques et suggestions prises en compte par la commission paix, cohésion sociale et réconciliation nationale, ont facilité l’approbation de ce document.
Avec l’adoption du rapport de la commission numéro 1, le rythme des travaux du dialogue national inclusif et souverain est encourageant.

Finis les travaux de la première commission, place est à la présentation de la synthèse de la commission: Questions sociétales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.