Déclaration de M. OUSMAN CHERIF KHAMDJAN, député du parti PLD

« Nous députés de l’opposition, soutenons sans ambages, votre élévation au titre du Maréchal du Tchad puisque le chef de l’Etat Idriss Déby Itno est une fierté nationale »M. OUSMAN CHERIF KHAMDJAN, député du PLD

Nous vous proposition l’intégralité de sa déclaration de M. OUSMAN CHERIF KHAMDJAN, député du parti PLD, Vice-Président du Groupe Parlementaire les Démocrates (GPD) relative à l’élévation du Chef de l’Etat à la Dignité de Maréchal du Tchad
11juillet2020

Mesdames et Messieurs les journalistes,
Merci d’avoir répondu promptement à notre invitation pour vous entretenir sur un sujet d’actualité.
Comme vous le savez, notre pays vient de vivre il y a quelques jours un important évènement qui n’est pas, à notre avis, apprécié à juste valeur. Il s’agit de l’élévation du Président de la République au titre de la Dignité « Maréchal du Tchad ». Cette consécration unanimement saluée par tous les députés de l’Assemblée Nationale est un titre largement mérité compte tenu du rôle singulier et historique que le Président de la République a joué pour la Nation tchadienne.

Nous saisissons donc l’occasion pour remercier d’abord l’honorable Président de la Représentation nationale, Dr Haroun Kabadi pour avoir soutenu et répondu favorablement à notre demande. Car, il faut le préciser, l’initiative de cette consécration est venue de nous, députés de l’opposition.
Mesdames et Messieurs les journalistes,
Si vous vous rappelez, en 2013 lorsque le Tchad a décidé d’intervenir au Mali, nous députés, nous avons soutenu promptement et à l’unanimité l’action gouvernementale. Parce que le danger était imminent et le Chef de l’Etat tchadien, le Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno qui est un homme stratège et visionnaire a anticipé pour contenir et pousser le mal du terrorisme le plus loin possible.
L’histoire de grandes nations sont toujours marquées par l’action des grands hommes. Celle du Tchad est marquée à jamais par la lutte du Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno.
Cet homme dont je salue aujourd’hui ses hauts faits d’arme était déjà un leader depuis sa jeunesse. Beaucoup de ses amis d’antan témoignent qu’il était le chef de dortoir du lycée franco‐arabe d’Abéché en même temps, il fut le gréviste en chef de ce lycée. C’est à dire le tempérament de cet homme qui a la destinée de notre pays : capable de faire la paix, mais aussi de conduire une guerre salvatrice quand cela est nécessaire. Le 07 juin 1982, triomphalement, il a conduit les Forces Armées du Nord à N’Djamena. Il fut Colonel et promu au poste combien prestigieux mais et risqué et lourd de responsabilité de Com-chef, commandant en chef des FANT puis Conseiller militaire de Chef de l’Etat. Mais face à l’injustice que vivent ses concitoyens, il a initié l’Action du 01 avril1989. Fondateur du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), un dispositif léger et efficace qui a chassé l’une des dictatures les plus féroces dans le monde qui s’est illustrée par 40 000 morts rien que dans les geôles de la DDS. Le MPS, cette formation politico‐militaire a instauré la démocratie le 1er décembre 1990. Depuis lors, nous vivons et goutons les fruits de la liberté.
Malgré les tentatives de déstabilisation, le capitaine du « Bateau Tchad » a pu conduire le pays à bon port. Si par moment le pays a tangué, il faut dire et reconnaitre que nous avons un capitaine vigilant et jaloux de la souveraineté de son pays. Il a déjoué toutes les tentatives de déstabilisation et aujourd’hui, les horizons du pays sont clairs. Et depuis 2009, le Tchad baigne dans un climat de sécurité sur toute l’étendue du territoire. Sur le plan diplomatique, les exploits du Tchad ne sont pas à démontrer. Acteur majeur pour ne pas dire principal de la sous-région, un de ses Fils, en la personne de Moussa Faki, pilote la destinée du Continent africain. Les autres cadres Tchadiens dirigeant les institutions internationales et sous régionales sont innombrables.
Cette diplomatie dynamique et proactive s’est imposée à l’avant-garde de tous les combats du continent. Aujourd’hui, rien de grand et d’essentiel ne se décide sans que la voix du Tchad ne soit entendue dans la sous-région ou en Afrique en général. En matière de lutte contre le terrorisme qui est un mal planétaire, le Tchad s’est distingué en 2013 par son intervention prompte au Mali au moment où personne n’imaginait que le terrorisme allait embraser toute la région du Sahel. Pour lutter contre les djihadistes, parfois c’est à partir de la Présidence tchadienne que le Maréchal dirige et décide des stratégies des combats à mener dans les montagnes d’Ifogas grâce à la technologie de pointe. Par ailleurs, sur demande, les forces armées nationales tchadiennes participent largement à la sécurité du Nord-Cameroun et de même que le Nord du Nigeria, foyer de Boko-Haram. La dernière opération colère de Boma le Président s’est investi personnellement pour mettre en déroute la secte Boko Haram. Au vu de tous ces faits, nous députés de l’opposition, soutenons sans ambages, votre élévation au titre du Maréchal du Tchad puisque le chef de l’Etat Idriss Déby Itno est une fierté nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.