Coupures de courant : Il y a « urgence de rétablir l’électricité »

La ministre de l’Energie, Ramatou Mahamat Houtoin promet ce dimanche 20 septembre 2020 dans un point de presse de remédier aux délestages intempestifs de ces dernier jours dans la ville de N’Djaména et les autres provinces du pays.
Pour elle les délestages accrus de l’énregie électrique sont dûs est à des problèmes technique et commercial ainsi l’accroissement sans cesse des nouvelles demandent d’abonnement et la capacité initiale de la société nationale d’électricité qui ne couvre pas totalement le besoin de ses abonnés.  » Le secteur a subi des perturbations techniques avec des actes de vandalisme sur le réseau électrique de la ligne de Djarmaya et la maintenance des groupes électrogénes de la SNE » avance, la ministre de l’Energie.
Selon elle suite à des instructions données par les hautes autorités des solutions sont en train d’être prises pour combler le gap.

 » Le Maréchal a mis des moyens colossaux à travers le comité d’organisation stratégique pour la résolution de cette crise énergetique dans le cadre du plan d’urgence d’accès à l’énergie »informe, Mme. Ramatou Mahamat Houtoin. Elle rassure que les abonnés de la SNE de la détermination du gouvernement de résoudre dans le meilleur délai cette crise de l’énergie.
Après une réunion de crise entre les responsables de la SNE et du ministère en charge de l’énergie, la ministre souligne que des décisions ont été prises entre autres, la mise en place d’un comité adhoc composé des ingénieurs et techniciens de son département, de la SNE et des associations de droit de consommateurs à l’effet d’appuyer les équipes de la SNE pour assurer un suivi sur le terrain du délestage en vue de rendre équitable la distribution de l’énergie électrique tout en priorisant l’aspect santé et sécurité. Notamment, dans les hôpitaux, les centres de santé, les casernes militaires et les grandes institutions.
D’après elle les discussions vont reprendre avec les partenaires qui accompagnet la SNE dans la production afin d’augmenter en toute urgence la capacité de production et d’acceler la maintenance des ouvrages de productions pour accroitre l’énergie dans un meilleur délai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.