Coronavirus: Le Maréchal DEBY dit qu’il veillera personnellement sur l’application de toutes les mesures qu’il a annoncées.

Le Tchad a enregistré des progrès significatifs dans la lutte contre le coronavirus. La courbe de la maladie ne cesse de baisser depuis la prise en main de la situation par le Chef de l’Etat, le Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno. C’est en somme, la présentation faite ce 08 juillet par le Ministre de la Santé Publique et le Coordonnateur national de riposte sanitaire au cours de cette réunion dirigée par le Chef de l’Etat. Le tableau promet des jours meilleurs mais la fausse note, a été le relâchement constaté dans le respect des mesures barrières notamment dans les lieux de culte d’une part et d’autre part, des structures de santé privées opèrent des tests sans autorisation avec des résultats mitigés. A l’encontre de ces dernières, le Maréchal du Tchad, Idriss Deby Itno a ordonné la cessation immédiate de ces pratiques sous peine de sévères sanctions.

Au regard de cette amélioration de la situation sanitaire le Chef de l’Etat a décidé de passer le relai de la présidence du comité de gestion de crise sanitaire au Ministre des affaires étrangères pour se consacrer désormais à l’évaluation mensuelle de la situation sanitaire du pays, non sans avoir demandé aux ministres impliqués, l’état des lieux des mesures socioéconomiques qu’il a décidées pour alléger la souffrance de la population aux prises avec les effets pervers de la pandémie. L’état des lieux qui lui a été présenté est satisfaisant mais, fidèle à ses promesses, le maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, a insisté qu’il veillera personnellement, sur l’application effective et intégrale de toutes les mesures qu’il a annoncées.

Le port obligatoire de masque. Le Chef de l’Etat y a longuement insisté. La réunion a aussi évoqué de la reprise des activités aériennes envisagées pour le 1er aout. Les activités sportives reprendront quant à elles à partir du 15 juillet mais sans la participation du public.

L’éducation, puisqu’elle tient beaucoup à cœur le Chef de l’Etat, n’a pas été occultée. Il a salué la reprise des cours et félicité les acteurs pour leur sens patriotiques, les encourageant à persévérer dans cette dynamique car il s’agit selon lui de la postérité, de l’avenir du pays.

Par: DGCOM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.