CNT : 24 députés conservent leurs sièges, 69 font leur entrée

Le président du Conseil Militaire de Transition, M. Mahamat Idriss Déby Itno par un décret signé ce vendredi 24 septembre 2021 a désigné les 93 membres du Conseil National de Transition (CNT) qui composent désormais l’hémicycle en lieu et place de l’Assemblée nationale.


Les douze composantes qui constituent le CNT sont entre autres, les Partis représentés à l’Assemblée nationale de la troisième législature, les Partis politiques non représentés à l’Assemblé nationale de la troisième législature, les Personnes Ressources, les Forces de Défense et de Sécurité, les Organisations de la société civile, les Hautes Autorités traditionnelles, les Organisations des jeunes, les Organisations des femmes, les Groupements des Syndicats, les Personnes vivant avec un handicap, les Ordres professionnels et la Diaspora.


La nouvelle équipe est composée de 33% des femmes et 67 % des hommes. 24 anciens députés qui ont conservé leurs postes et 69 nouvelles têtes qui font leur entrée. 29 jeunes font partis de l’équipe soit un pourcentage de 31%. En ce qui concerne la langue, 25 % des arabophones et 75% des francophones. Chaque province est représentée au moins par 3 personnes. C’est donc le Tchad entier qui est représenté à l’Assemblée.

La mise en place du CNT est le parachèvement d’un processus de mise en place de toutes les institutions de la transition dont le processus a commencé en mai 2021.


La nouvelle assemblé nationale est composée des anciens députés représentés à hauteur de 30% dont l’ancien président Haroun Kabadi, Delwa Kassiré Koumakouye, Djimet Clément Bagaou, Mahamat Saleh Makki et Yorangar Ngarlejy. Ils ont une expérience législative à capitaliser par la transition. C’est une approche qui permet d’éviter la table rase et stabiliser le fonctionnement de l’institution.


Les autorités ont ainsi veillé à une représentation proportionnelle des forces politiques pour que le CNT soit le reflet des opinions diverses des populations tchadiennes.

Cependant, le choix fait consacrer une forte représentation des partis politiques au total cent quatre-vingt-huit issu des seize coalitions sont représentés dans le Conseil National de Transition. Ce sont des partis politiques et des coalitions de partis politiques qui composent l’Assemblée nationale tchadienne et d’autres sensibilités tant de la société que de la chefferie traditionnelle et de la diaspora.


Les jeunes de moins de 40 ans sont représentés à plus de 30% dans la nouvelle Assemblée. L’entrée en force de la jeunesse au CNT est la preuve d’un renouveau et reflète la vraie réalité du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *