Bac 2021 : Enceinte, Patricia entre en travail en pleine composition

La première journée de la candidate Patricia, de la série A4, enceinte de plusieurs mois, risque d’être mémorable.

A peine les épreuves écrites du baccalauréat entamées au centre de composition de l’Assomption, à Atrone, commune du 7ème arrondissement de la ville de N’Djaména, des douleurs indescriptibles assaillent la jeune lycéenne de 19 ans.

Informés de la situation, les surveillants conduisent, rapidement, la future jeune mère au centre de santé d’Atrone, pour l’accouchement, avant de saisir ses parents. 

Prise en charge par les sages-femmes du centre de santé d’Atrone, la candidate Patricia se bat pour donner naissance à son enfant. « En ce moment, elle est en plein travail », souffle une sage-femme.  

Cette situation pittoresque et inattendue commence à inquiéter les parents de Patricia pour la suite de son examen.  « Elle risque de n’est pas concourir une fois qu’elle accouche. Nous interpellons les responsables en charge de l’organisation du bac, surtout l’Office National des Examens et des Concours (ONECS), de prioriser le cas de Patricia, même s’il faut envoyer un surveillant à l’hôpital pour continuer la composition », plaide un de ses parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *