Affaire CNCJT : le vice-président Keinan Jonas quitte le navire de Mahamat Souleymane

Le vice-président du Conseil National Consultatif des jeunes du Tchad(CNCJT), M Keinan Jonas a annoncé par un point de presse son désistement à l’actuel bureau dirigé par Mahamat Souleymane Djibrine alors qu’il a obtenu une ordonnance n°521 du Tribunal de Grande Instance de N’Djaména portant suspension de l’organisation de congrès du CNCJ par le ministère de la Jeunesse et des Sports prévu du 03 au 05 décembre prochain.


Au regard des agissements de son président, M Keinan Jonas demande par ailleurs, l’organisation de ce congrès et l’annulation pur et simple de l’ordonnance n°521 et l’implication du Maréchal du Tchad pour barrer dit-il la route à ces jeunes qui se revendiquent responsable de la jeunesse du Tchad.


Tout en justifiant son acte aux dispositions de l’article 144 du code civil afin de mettre fin à toute contestation présente ou future sur le droit litigieux au sein du CNCJT et de rendre un service pointu à la jeunesse tchadienne pour normaliser le climat de méfiance entre le CNCJT et le ministère de la tutelle.


L’ancien vice-président, M Keinan Jonas dit qu’il mesure pleinement l’ampleur des attentes, l’angoisse et les incertitudes qui se vit dans le milieu de la jeunesse tchadienne. « Jeunesse tchadienne fer de lance du développement et de défense des valeurs d’une République unie et prospère. Vous pouvez avoir foi de notre détermination résolue à apporter les réponses appropriées aux préoccupations qui vous animent et qui vous engagent » ajoute-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.