A ses frères d’armes : Le maréchal Idriss Déby Itno leur rend un hommage

«  Ce sont d’autres dignes filles et fils du Tchad qui sont honorés et c’est le sacrifice, le courage, le patriotisme des milliers de soldats, de sous-officiers et d’officiers qui sont ainsi distingués. Ce sont les valeurs de fraternité, de résistance, de justice, qui sont consacrées », a ainsi, rendu hommage, le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby Itno, a l’occasion, ce mardi 11 août 2020, de son élévation officielle à la dignité de Maréchal.


L’heureux récipiendaire du titre, Idriss Déby Itno, dévoile qu’après avoir décliné quatre propositions similaires, qu’il s’est convaincu d’accepter les termes de la résolution N°006 de l’Assemblée Nationale.
« Je sais ce que c’est qu’une campagne militaire. Je sais ce que c’est la guerre et les règles qui la gouvernent. Bref, je sais comment se gagnent les batailles. Les batailles se gagnent par l’abnégation des hommes qui, arme à la main, font face à l’ennemi sur le terrain. Le plus cruel est que certains de ces hommes qui sont à la base d’une victoire militaire ne sont plus là pour la savourer, car ils ont été entre temps emportés par les balles ennemies » a souligné le maréchal du Tchad, avant d’ajouter que dans le métier des armes, il n’existe point de gloire personnelle d’un Chef et toute victoire est collective et les honneurs liés à une victoire doivent par conséquent naturellement couvrir tous ceux qui ont participé à cette victoire.
Le président de la République reconnait que beaucoup de ses compagnons y sont morts, d’autres en gardent des cicatrices physiques et psychologiques indélébiles.
Tout en dédiant cette dignité suprême, à ses frères d’armes, soldats, sous-officiers et officiers à qui revient également le mérite des faits darmes « qui me vaut cette distinction des valeureux fils du Tchad qui ont donné leur vie à la Patrie et qui ne sont plus de ce monde pour jouir de la paix et de la liberté qui ont toujours constitué la cause première de notre engagement commun.
« Je pense également à ces martyrs tombés sur les champs de bataille de Tiné, Bahai, Wadi Doum, Hadjar Marfaine, N’Djaména, Bohoma, etc., pour défendre la Patrie et pour protéger les Tchadiennes et les Tchadiens. Faut-il rappeler que l’intégrité territoriale, la paix, la stabilité, la dignité et la liberté ont été sauvées dans l’atrocité de ces combats », a indiqué Idriss Déby Itno, qui dit avoir une pensé en ce qui sont engagés dans les différents théâtres d’opérations à l’intérieur et à l’extérieur de nos frontières.
« J’ai accepté volontiers cette dignité de Maréchal du Tchad, pour honorer leur vaillance et pour couronner leurs sacrifices qui font que le Tchad est aujourd’hui une Nation respectée et pleine despoirs », sest réjoui, le premier Maréchal du Tchad.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.