A Mongo : l’agenda du Maréchal prévoit une rencontre avec les forces vives du Guéra

Après le Batha, le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat se trouve depuis ce mardi 8 décembre 2020 à Mongo. Dans le chef-lieu de la province du Guéra, plusieurs activités sont inscrites dans l’agenda du Maréchal du Tchad. 

Le pays hadjaraï est connu pour son hospitalité légendaire et son attachement patriotique aux valeurs de paix et de solidarité incarnées par le Maréchal du Tchad. Mongo et le Guéra ont toujours su réserver un accueil chaleureux au Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO à chacun de ses multiples passages ici  sous le regard protecteur de sa majesté la reine du Guéra.Et c’est fut le cas ce 08 décembre 2020. Le Guéra en miniature est sortie massivement pour souhaiter, la cordiale bienvenue au bâtisseur de la Nation tchadienne.

A sa descente de l’hélicoptère, le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat a été accueilli par le gouverneur de la province M. Adago Yacouba, le commandant de la région militaire n°3, général Bourdami Abakar Khachab qui avait à ses côtés le Maire de la ville de Mongo, M. Hassan Souleymane Adam. Le Maréchal du Tchad passe ensuite la troupe en revue qui lui rendait honneur.Il salue ensuite d’un geste de la main et cela conformément aux respects des gestes barrières en cette période de la pandémie de la COVID-19, les membres du gouvernement, les autorités provinciales,

traditionnelles, religieuses, délégués provinciaux, députés de la région, selon la préséance établie. Un accueil enthousiaste et chaleureux.Debout sur sa voiture de commandement, le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat rend la politesse à ses frères et sœurs du Guéra face à l’immense ferveur et cela jusqu’à la résidence du gouverneur.Comme lors des étapes précédentes, l’agenda du Maréchal du Tchad dans le chef-lieu de la province du Guéra prévoit une rencontre jumelée avec les autorités administratives, chefs militaires et paramilitaires ainsi que les autorités traditionnelles et les leaders religieux mais aussi les cadres, les jeunes et femmes, bref, toutes les forces vives du Guéra.

Dg : Com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.