7e édition : La banque UBA lance le programme entrepreneuriat TEF

Le ministre de la Jeunesse et des Sports M. Mohamed Routouang Christian ainsi que son collègue ministre de la Femme et de la Protection de la Petite Enfance Mme. Amina Priscille Longoh et le Directeur général de la Banque UBA Tchad, M. Noubasra Natolban ont animé conjointement une conférence de presse ce mardi, 12 janvier 2021, à l’Hôtel Radisson Blue, à l’occasion du lancement officiel de l’ouverture de candidatures au programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu (TEF 2021) le 1er janvier 2021, 7ème édition.

M. Noubasra Natolban notifie que la TEF est la principale organisation philanthropique africaine dédiée à l’autonomisation des entrepreneurs africains a ouvert les candidatures sur sa plate-forme numérique TEFConnect (www.tefconnect.com) depuis le 1er janvier 2021.
« L’intervention de cette année donne la priorité à la relance économique des petites et moyennes entreprises (PME) et des jeunes entrepreneurs africains, à la suite de la perturbation des activités économiques liée de COVID-19 », a justifié M. Noubasra Natolban.
Le directeur général de l’UBA-Tchad a rappelé également que le programme d’entrepreneuriat de 100 millions de Dollars de la fondation Tony Elumelu lancé en 2015 pour autonomiser 10 000 entrepreneurs sur 10 ans, entre maintenant dans sa 7ème année et a autonomisé à ce jour, plus de 300 jeunes entrepreneurs tchadiens et plus de 9000 entrepreneurs dans les 54 pays en Afrique, a-t-il rapporté.


Pour sa part, M. Mohamed Routouang Christian s’est réjouit de cette opportunité qu’offre la banque UBA-Tchad au profit des jeunes entrepreneurs. D’après lui, ce programme est à saluer, car a-t-il rappelé, ce programme vise à appuyer la politique des plus hautes autorités du pays, en l’occurrence, le Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno qui fait de l’autonomisation de femmes sa préoccupation majeure. Il a en outre rassuré l’UBA-Tchad que son ministère s’impliquera davantage afin que toutes les jeunes entrepreneures des provinces soient mobilisées et puissent postuler et s’approprier à cette opportunité.
La ministre de la femme Mme. Amina Priscille Longoh, a expliqué que ce programme est gratuit. C’est pourquoi, elle invite toutes les jeunes femmes porteuses de projets captivant à postuler. Car ajoute-t-elle, la fonction publique ne peut pas suffire à tout le monde. L’entrepreneuriat est la meilleure idée pour trouver de solutions à nos problèmes. Par la meme occasion, elle encourage les jeunes femmes qui se sont lancées dans l’entrepreneuriat et à l’esprit créatif. Elle n’a pas manqué de rappeler que le gouvernement du Tchad, sous l’impulsion du Maréchal Idriss Deby Itno accorde une attention particulière à l’autonomisation de jeunes et des femmes.


Les deux ministres ont annoncé leur disponibilité d’accompagner la Banque UBA-Tchad à travers leurs délégations Provinciales respectives pour mobiliser davantage les jeunes porteurs de projets afin de soumettre leurs candidatures.
MSK. Lawandji

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.