Sport : Me. Jacqueline Moudeïna dresse les obstacles qui freinent le développement de football

La présidente du Comité de Normalisation de la Fédération Tchadienne de Football Association, Maître Jacqueline Moudeïna se félicite par un point de presse, ce samedi 6 août 2022 de la réussite du championnat national 2022 qui s’est déroulé du 3 au 17 juillet dernier à N’Djaména.

Pour elle, les résultats obtenus étaient au-delà de leurs attentes pour arriver à organiser ce championnat ayant fait le bonheur de tous les tchadiens, avec de beaucoup de difficultés rencontrées aussi bien dans les provinces qu’à N’Djaména.

Maître Jacqueline Moudeïna s’est réjouie que ce championnat national 2022, a permis de relever beaucoup d’obstacles qui freinent l’épanouissement de football.

Tout en citant entre autres, le manque cruel des infrastructures du football, dans 95% des provinces, il n’y a pas de stades homologués aux normes FIFA pouvant abriter les compétitions et permettre aux joueurs de s’adapter aux normes internationales de compétition et quelques stades défectueux dans quelques villes du Tchad, notamment à Doba, à Abéché, même à N’Djaména aucun des stades utilisés ne respectent les normes requises.

Des difficultés liées aux transports des équipes des provinces pour aller rencontrer d’autres équipes, de l’absence de structure d’accueil dans certaines zones de compétition, du manque de structuration des ligues provinciales et de l’insuffisance de techniciens dans les différents domaines de la compétition.

La présidente du Comité de Normalisation de la Fédération Tchadienne de Football Association invite le gouvernement à réaliser pleinement l’année des sports décrétée par le Président du Conseil Militaire de la Transition, de multiplier les infrastructures de réfectionner et d’équiper les rares stades qui se dégradent. Aux autorités administratives à accompagner financièrement et techniquement les équipes issues de leurs provinces respectives.

Maître Jacqueline Moudeïna demande aux dirigeants des ligues provinciales qu’il est temps de restructurer les ligues pour qu’elles puissent jouer pleinement leurs rôles aux fins de développer le football dans les différentes provinces. « Vos implications profondes et les sérieux dans le travail en sont le secret de la réussite », a déclaré, la présidente du Comité de Normalisation de la Fédération Tchadienne de Football Association.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.