Société : La CASAC poursuit sa campagne « conscience citoyenne »

La Coalition des Associations de la Société Civile pour l’Action Citoyenne (CASAC) poursuit sa campagne dénommée « conscience citoyenne » lancée il y a plus d’un mois à Linia, dans le Chari Baguirmi.


En début de cette semaine, les ambassadeurs de la CASAC, munis des dépliants, des affiches et autres supports de communication, ont investi le département de Haraz Al Biar, dans le Hadjer Lamis.

De Massaguet à Mani, en passant par Djermaya, Douguia et autres, les jeunes de la CASAC, sont passés de porte en porte pour enregistrer les doléances des citoyens, en toiles de fond la valeur de la paix.
Les valeurs cardinales de la paix étaient au centre des échanges entre les ambassadeurs de la CASAC et la population. Plusieurs doléances ont été enregistrées et la CASAC remettra à l’issue de cette opération, un mémorandum dénommé cahier citoyen.


Le Président de la CASAC M. Mahamoud Ali Séïd, a mis l’accent sur le renforcement de la cohésion sociale, la tolérance, l’amour de la patrie et surtout la préservation de la paix.
« Le Tchad est à la croisée des chemins, et la population est dans l’obligation engagée de s’inscrire derrière les valeurs nobles de paix et de stabilité que connaît notre pays », déclare le président de la CASAC.
D’après lui, le développement est tributaire de l’effort collectif de tout un chacun. Ce qui nous ramène à demander à l’ensemble de nos concitoyens de donner le meilleur d’eux même pour que la marche irréversible que connaît notre pays ne soit annihiler, a expliqué Mahamoud Ali Seid.


L’opération conscience citoyenne se poursuivra sur l’ensemble du territoire et touchera toutes les couches du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.