Fait divers : Un jeune assassiné en plein jour

Un jeune homme, la vingtaine révolue, est assassiné, ce dimanche 11 juillet 2021, en plein jour, au vu et au su, de tous les passants et les habitants occupants du coin, par un homme, à bord d’une voiture, sur l’avenue Maldoum Bada Abbas, ex El-Nimery, non loin de l’école Rue 40 mètres, dans la commune du 2ème arrondissement de la ville de N’Djaména.

La victime reçoit trois balles à la poitrine. D’autres parlent de quatre balles.

Le monsieur descend le vitre de sa voiture et tire encore une balle au niveau de la poitrine à l’aide du silencieux avant de l’enlever. Comme dans un film hollywoodien, le tireur, en continuant à tirer sur la victime, rate sa cible et touche une boutique.  

Selon les témoins, la victime a immobilisé sa motocyclette pour passer un appel. Son meurtrier le filait à bord de sa voiture, depuis un certain temps. Arrivé à son niveau, il l’exécute, indique un passant. 

Rassuré que la victime est bien morte, le propriétaire de la voiture esquisse un sourire et disparaît dans la nature, rapporte un témoin. 

Le fait s’est déroulé, à 200 mètres, du rond-point Adoum Tcheré où est stationnée une voiture de la Police nationale ainsi que des éléments de la Brigade de la Circulation Routière (BCR).

Quelques minutes plus tard, les badauds et les éléments de la Police nationale prennent d’assaut le lieu du crime. Après constant, le corps est déposé à la morgue. 

Beaucoup des curieux et passants qualifient l’acte d’un règlement de compte.

La veille, les forces de l’ordre et de sécurité enclenchent l’opération « l’harmattan » pour la sécurisation de la ville de N’Djaména.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *